Mons, le 18 décembre : l’open hardware dans l’électronique (et au delà…)

Logo open hardwareCe jeudi 18 décembre 2014 à 19h se déroulera la 34ème séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique.

Le sujet de cette séance : L’open hardware dans l’électronique (et au delà…)

Thématique : open hardware

Public : Tout public|entreprises|étudiants

L’animateur conférencier : Robert Viseur est Docteur en Sciences Appliquées, Assistant dans le service d’Économie et de Management de l’Innovation à la Faculté Polytechnique de l’Université de Mons (UMONS) et Ingénieur de recherche Expert au Centre d’Excellence en Technologie de l’Information et de la Communication (CETIC) à Charleroi. Ses domaines d’expertise sont le management de l’Innovation, le logiciel libre et les technologies d’indexation (moteurs de recherche).

Lieu de cette séance : Université de Mons, Faculté Polytechnique, Site Houdain, Rue de Houdain, 9, auditoire 12 (cf. ce plan sur le site de l’UMONS, ou la carte OSM). Entrée par la porte principale, au fond de la cour d’honneur. Suivre le fléchage à partir de là.

La participation sera gratuite et ne nécessitera que votre inscription nominative, de préférence préalable, ou à l’entrée de la séance. Merci d’indiquer votre intention en vous inscrivant via la page http://jeudisdulibre.fikket.com/. La séance sera suivie d’un verre de l’amitié (le tout sera terminé au plus tard à 22h).

Les Jeudis du Libre à Mons bénéficient aussi du soutien de nos partenaires : CETIC, Normation, OpenSides, MeaWeb, NextLab, Phonoid et Creative Monkeys.

Si vous êtes intéressé(e) par ce cycle mensuel, n’hésitez pas à consulter l’agenda et à vous inscrire sur la liste de diffusion afin de recevoir systématiquement les annonces.

Pour rappel, les Jeudis du Libre se veulent des espaces d’échanges autour de thématiques des Logiciels Libres. Les rencontres montoises se déroulent chaque troisième jeudi du mois, et sont organisées dans des locaux et en collaboration avec des Hautes Écoles et Facultés Universitaires montoises impliquées dans les formations d’informaticiens (UMONS, HEH et Condorcet), et avec le concours de l’A.S.B.L. LoLiGrUB, active dans la promotion des logiciels libres.

Description : Depuis les années quatre-vingt, l’open source se développe dans le domaine logiciel avec des succès répétés et illustrés par des communautés populaires comme Linux, Mozilla ou Apache. Les pratiques open source en matière de licences, de modèles d’affaires et de méthodes de développement ont progressivement essaimé vers d’autres domaines que le logiciel, donnant naissance à l’open data, l’open content, l’open hardware ou encore l’open cloud. Les succès récents, dans le domaine de l’électronique, de familles de produits comme Arduino ou Elphel, démontrent que la révolution qui s’est opérée dans le domaine logiciel s’apprête aujourd’hui à se produire dans le celui du matériel. L’exposé proposera dès lors de faire le point sur les types de projets et les projets actuellement actifs dans le domaine de l’open hardware (OpenCollector, OpenCores, Arduino, BeagleBoard, NanoNote,…). Il inclura une présentation des moyens de protection généralement utilisés (Creative Commons, GPL, LGPL,…) ainsi que des entreprises actuellement actives dans ce secteur en développement (Arduino, Gaisler, Elphel,…). En pratique, si l’open hardware est surtout connu pour ses applications dans le domaine électronique, il englobe également des objets de la vie quotidienne et concerne petit à petit des biens inattendus comme les automobiles. Le secteur automobile voit ainsi les pratiques de co-création se développer depuis quelques années, avec des initiatives telles que le concours de design Peugeot ou la plate-forme participative dédiée à la Fiat Mio. Les pratiques open source s’y développent également, avec des sociétés ou projets comme OSVehicule, Local Motors ou Wikispeed, mêlant création de “Commons”, utilisation de technologies open hardware, exploitation d’outils de fabrication numérique, mise en œuvre de méthodologies Agile et adoption d’architectures modulaires. Cette présentation fera également le point sur ces tendances émergentes et tentera d’en dresser les perspectives.

One comment on “Mons, le 18 décembre : l’open hardware dans l’électronique (et au delà…)

Laisser un commentaire