Mons, le 21 décembre : Construire son imprimante 3D

Imprimante 3D AirwolfCe jeudi 21 décembre 2017 à 19h se déroulera la 64ème séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique.

Le sujet de cette séance : Construire son imprimante 3D

Thématique : DIY|Maker|Internet|Graphisme| sysadmin|communauté

Public : Tout public|sysadmin| entreprises|étudiants|…

L’animateur conférencier : Louis-Marie Croisez

Lieu de cette séance : Université de Mons, Campus Plaine de Nimy, avenue Maistriau, Grands Amphithéâtres, Auditoire Curie (cf. ce plan sur le site de l’UMONS, ou la carte OSM).

La participation sera gratuite et ne nécessitera que votre inscription nominative, de préférence préalable, ou à l’entrée de la séance. Merci d’indiquer votre intention en vous inscrivant via la page http://jeudisdulibre.fikket.com/. La séance sera suivie d’un verre de l’amitié.

Les Jeudis du Libre à Mons bénéficient aussi du soutien de nos partenaires : CETIC, OpenSides, MeaWeb et Phonoid.

Si vous êtes intéressé(e) par ce cycle mensuel, n’hésitez pas à consulter l’agenda et à vous inscrire sur la liste de diffusion afin de recevoir systématiquement les annonces.

Pour rappel, les Jeudis du Libre se veulent des espaces d’échanges autour de thématiques des Logiciels Libres. Les rencontres montoises se déroulent chaque troisième jeudi du mois, et sont organisées dans des locaux et en collaboration avec des Hautes Écoles et Facultés Universitaires montoises impliquées dans les formations d’informaticiens (UMONS, HEH et Condorcet), et avec le concours de l’A.S.B.L. LoLiGrUB, active dans la promotion des logiciels libres.

Description : Tout le monde peut s’acheter une imprimante 3D et selon vos finances, vous devrez débourser de 200€ à 1000€ pour une imprimante d’entrée de gamme.

La logique est que plus vous payez, plus vous obtenez de fiabilité et de caractéristiques intéressantes. Pour briser cette logique, et si vous aimez bricoler et que vous êtes habiles de vos mains, il est tout à fait possible de fabriquer sa propre imprimante 3D à un prix maîtrisé et selon vos critères. Quel est intérêt? En plus du gain d’argent évident, ce processus vous donne accès à un outil que vous maîtrisez à 100%, que vous pouvez modifier, améliorer selon vos critères. Le DIY est aussi un formidable outil d’auto-apprentissage de cette technologie.

Short bio : Louis-Marie Croisez est diplômé Ingénieur Civil Électricien. Depuis 20 ans, il a travaillé dans le secteur des réseaux informatiques, des télécoms, de l’informatique embarquée, au sein de firmes telles que CBR, Alcatel, Thales, etc. Actuellement il travaille chez CETIC asbl, un centre de recherche appliquée en IT basé à Gosselies. Ses centres d’intérêts personnels sont : pratiquer la musique, l’électronique, bricoler (Maker).

Laisser un commentaire